6e ACC américain

REGARDER LE CONTENU >>
6E ACC AMÉRICAIN
de L. Ron Hubbard
Séries de conférences
TARIF : $600.00
PORT PAYÉ
Quantité :   


AJOUTER AU PANIER >>
SÉLECTIONNER LA LANGUE:
English (English)
English (English)

RÉSUMÉ

L. Ron Hubbard avait fourni cinq ACC à un rythme effréné : 317 conférences en 147 jours. Si les auditeurs devenaient de plus en plus compétents, personne ne pouvait obtenir les mêmes résultats que L. Ron Hubbard. En en cherchant la raison, L. Ron Hubbard fit une découverte cruciale : la Duplication. « Les auditeurs ne peuvent pas dupliquer. Que voulez-vous dire par dupliquer ? C’est simplement, faire la même chose. C’est tout. Ils n’arrivent pas à le faire. Qu’est-ce qui ne va pas chez les cas ? Ils n’arrivent pas à dupliquer. » La duplication est non seulement l’action de base de l’existence, mais c’est aussi le manque de duplication qui est la cause principale du déclin d’un thétan. C’est pourquoi L. Ron Hubbard enseigna la solution sous la forme de la Procédure 30, qui comprenait 3 procédés : Problèmes et solutions, Accorder l’être, et la Procédure d’ouverture par duplication. De plus, il fournit aussi une vue d’ensemble de la théorie, des principes et des aspects mécaniques : Définitions de Scientologie, avec leur application pratique dans l'audition, Trois niveaux de traitement, avec des méthodes pour aider une personne qui a mal, comment auditer des cas faciles (les auditeurs en rencontraient de nombreux) et une démonstration du Grand Tour. Comme formation, les étudiants de l’ACC participèrent au Congrès sur les procédés de l’univers où L. Ron Hubbard présenta ces percées au grand public. Et pour toucher les habitants de la région, il lança l’Opération Phoenix durant laquelle des auditeurs apportèrent leur aide aux gens chez eux et dans les hôpitaux, et produisirent du même coup des changements de cas miraculeux : l’invalide qui s’était mis à marcher, l’aveugle à voir, et d’autres.

DESCRIPTION COMPLÈTE

La duplication est extrêmement importante. Extrêmement importante. On ne pourra jamais trop mettre l’accent sur celle-ci chez un cas. — L. Ron Hubbard

Nous étions en mai 1954. L. Ron Hubbard avait donné les cinq premiers ACC à un rythme extrêmement rapide : 317 conférences ainsi que des séances d’audition de groupe, le tout en 147 jours. Les résultats obtenus avec l’audition n’arrêtaient pas de s’améliorer. Cependant, étant donné l’ampleur de la tâche qui était devant lui — la mise au clair d’une planète — L. Ron Hubbard avait un plus grand objectif en vue. En effet, les résultats qu’il pouvait obtenir de manière régulière avec les préclairs, peu importe leur état de cas, continuaient à surpasser ceux qu’atteignaient les autres auditeurs. La question restait donc : quelle technologie ces auditeurs n’appliquaient-ils pas ? Ou pour poser la question d’une autre manière, qu’est-ce que L. Ron Hubbard faisait que les autres auditeurs ne faisaient pas ?

C’était ce à quoi L. Ron Hubbard était confronté au début de ce 6e cours d’instruction clinique avancée, le 10 mai 1954, de nouveau au 616 de la 3e rue à Phoenix. Dès le moment où L. Ron Hubbard trouva la réponse, ni l’audition ni la formation ne furent jamais vraiment les mêmes. En fait, cette découverte représentait quelque chose de si fondamental que cela allait avoir des répercussions sur tous les progrès à venir dans la formation des auditeurs et dans le développement des procédés.

La réponse était : la duplication.

Comme L. Ron Hubbard l’a lui-même formulé :

« Les auditeurs ne peuvent pas dupliquer. Que voulez-vous dire par dupliquer ? C’est simplement, faire la même chose. C’est tout. Ils n’arrivent pas à le faire.

« Quel est le problème avec les cas ? Ils n’arrivent pas à dupliquer. »

Car comme L. Ron Hubbard l’a dit :

« L’action fondamentale de l’existence est la duplication.

« L’incapacité à dupliquer dans n’importe quelle dynamique est la dégénération primordiale d’un thétan. »

Et ce qui est encore plus important pour l’audition, c’est le fait que la perception dépend de la duplication, la communication dépend de la duplication et l’effacement se produit à travers la duplication. Ou pour l’exprimer de façon encore plus fondamentale, aucun être ne peut devenir libre à moins qu’il ne soit capable de dupliquer.

La raison pour laquelle la duplication a posé des problèmes aux auditeurs et aux préclairs se trouve dans un axiome de la SOP 8-C :

« Dans l’univers mest, le seul crime est la duplication. »

La solution immédiate, fournie par L. Ron Hubbard au groupe d’auditeurs sélectionnés qui participaient au 6e ACC, a été appelée la Procédure 30. Elle comprenait trois procédés : « Problèmes et solutions, Accorder l’être » ainsi que ce qui allait devenir un des procédés les plus célèbres de Scientologie, la « Procédure d’ouverture par duplication ».

L’avantage immédiat et manifeste de la Procédure 30 résidait dans la vitesse de l’audition : selon l’estimation de L. Ron Hubbard, le temps économisé pouvait être évalué en termes de dizaines, si ce n’est de centaines d’heures.

Cependant, si cet ACC remarquable est connu pour la publication de la Procédure 30 — une procédure capable d’accélérer les gains de façon spectaculaire et de multiplier le nombre de ceux qui pouvaient les faire — il contenait également quelque chose qui englobait toute la Scientologie. En effet, du point de vue de tout ce qui avait été accompli depuis le début du premier ACC, en octobre 1953, L. Ron Hubbard donna une vue d’ensemble détaillée de la théorie, des principes et des mécanismes des fondements de la Scientologie tels qu’ils existaient au milieu de l’année 1954, ce qui incluait notamment :

  • Les définitions de Scientologie — leur application pratique dans l’audition ;
  • les relations interpersonnelles — comment elles sont fondées sur le triangle d’ARC ;
  • l’imagination — pourquoi il y a une relation directe entre la quantité d’imagination libre d’une personne et son aptitude à utiliser son mental ;
  • les trois niveaux de guérison — des méthodes pour aider une personne qui a mal ;
  • les capacités d’un thétan — comment s’occuper des cas très faciles, étant donné le fait que les auditeurs en rencontrent beaucoup ;
  • l’affinité, la réalité et la communication — l’ARC et l’échelle des tons par rapport à l’extériorisation, aux corps, et aux univers ;
  • les dégagements d’énergie — des procédés afin d’améliorer les perceptions pour un thétan qui a extériorisé ;
  • le Grand Tour — son but et son application, dont une démonstration d’audition complète sur un préclair.

Si ces progrès techniques reflétaient les niveaux les plus élevés d’audition et d’état d’être, sans pour autant en diminuer le rythme, et apparemment en étirant le temps, L. Ron Hubbard faisait avancer les programmes de base de façon tout aussi soutenue. Les programmes Hubbard de base étaient tout aussi implacable.

Pour commencer, afin de communiquer aux scientologues ces dernières percées, et au milieu de cet ACC, il donna le « Congrès sur les procédés de l’univers » au cours duquel il publia le premier « Manuel de l’auditeur de groupe » et communiqua ces percés les plus récentes à l’aide de l'audition de groupe — auditant même la Procédure d’ouverture par duplication.

Puis, désirant toucher le grand public, L. Ron Hubbard lança l’« Opération Phoenix », envoyant des étudiants des ACC — aujourd’hui des ministres volontaires — visiter des hôpitaux locaux ainsi que des maisons de retraite afin de donner les derniers procédés disponibles à des invalides ainsi qu’aux cas de victimes de la polio qui faisait des ravages. Tout cela résultait en des guérisons qui passent aujourd’hui pour des miracles : le boiteux capable de marcher, l’aveugle capable de voir.

Avec toutes ces activités pour remplir ses journées, L. Ron Hubbard maintenait cependant la sécurité et la croissance de la Scientologie au premier plan. À cette fin, la HAS de Phoenix était devenue l’Association « internationale » Hubbard des scientologues et travaillait désormais en collaboration avec la HASI de Londres afin d’accélérer l’expansion de la Scientologie à travers le monde. Comme on allait le voir, ces progrès allaient parfaitement cadrer avec le 7e ACC qui allait culminer avec ce qui constitue aujourd’hui le fondement même de la Scientologie.

6e ACC américain
TARIF : $600.00
PORT PAYÉ
Quantité :   

AJOUTER AU PANIER >>
Votre montant $600.00
PORT PAYÉ
Quantité :    
AJOUTER AU PANIER >>