L’échelle de l’avoir

REGARDER LE CONTENU >>
L’ÉCHELLE DE L’AVOIR
de L. Ron Hubbard
Séries de conférences
TARIF : $200.00
PORT PAYÉ
Quantité :   


AJOUTER AU PANIER >>
SÉLECTIONNER LA LANGUE:
English (English)
English (English)

RÉSUMÉ

Après avoir terminé le 4e ACC de Londres et le cours professionnel La réhabilitation du pouvoir de choix, L. Ron Hubbard ne s’est pratiquement pas arrêté dans son programme pour améliorer les techniques des auditeurs. Sa phase suivante était la formation pratique sur les tout derniers procédés, envoyant en même temps les auditeurs à l’extérieur pour peaufiner leurs techniques. Connu en tant que conférences de la réunion des auditeurs de Londres, voici le développement des procédés les plus fondamentaux contenus plus tard dans le livre Scientologie : les fondements de la vie — procédés pour commencer le cycle de la mise au clair de n’importe quelle région. Ils comprennent tout, depuis la communication réciproque — en particulier la technique la plus efficace pour un cas de niveau inférieur — jusqu’à une conférence portant entièrement sur le fait d’assortir l’audition au ton du préclair. Voici, aussi, une définition de l’avoir en termes de postulats, la relation de l’avoir avec les cognitions et la différence entre la réparation et le remède à l’avoir. Pour en fournir une meilleure compréhension, L. Ron Hubbard a défini l'audition comme étant le moyen d’améliorer l’aptitude à jouer à un jeu. Puis pour équiper encore mieux les auditeurs, il a fourni le savoir-faire de la dissémination, enseignant trois méthodes éprouvées pour obtenir de nouveaux préclairs. D’où les vérités fondamentales et puissantes sur la façon d’améliorer l’aptitude d’un être à créer un vrai jeu avec grand plaisir.

DESCRIPTION COMPLÈTE

Pour être libre dans cette vie, il faut pouvoir avoir ou ne pas avoir cette vie à volonté. Pouvoir avoir ou ne pas avoir des corps, un espace, un environnement, des planètes, des mock-ups, n’importe quoi. Vous comprenez ?

Une fois que vous pouvez avoir toutes ces choses, ou ne pas les avoir, à discrétion, vous serez libre et donc votre préclair sera libre. Et c’est une route fondamentale vers l’état de Clair. — L. Ron Hubbard

Au début de décembre 1955, L. Ron Hubbard venait de terminer le 4e cours d’instruction clinique avancée de Londres, le cours professionnel La réhabilitation du pouvoir de choix et Les conférences du théâtre de Lindsey. Pourtant, en dépit de cet horaire intensif, L. Ron Hubbard ne faisait aucune pause. Car, avec la Scientologie continuant à se développer rapidement — avec des activités sur quatre continents et dans treize pays importants — le besoin d’auditeurs experts était primordial. Et comme Londres était toujours la capitale du Commonwealth et représentait 25 % de la population mondiale, elle formait un point de lancement important pour accélérer cette expansion. Par conséquent, L. Ron Hubbard continuait d’aller de l’avant avec son programme pour augmenter la compétence des auditeurs, commençant le 1er décembre quand il inaugura une série de conférences hebdomadaires en soirée prévues pour maintenir les auditeurs à jour en leur donnant des instructions sur les derniers procédés et leur emploi : les réunions des auditeurs de Londres.

Mais, si le cadre pouvait sembler moins structuré qu’un cours d’instruction clinique avancée, par exemple, les données étaient appropriées non seulement pour une séance, mais aussi dans la vie. Car ce que L. Ron Hubbard communiquait étaient des trésors d’application technique à emporter et à utiliser : comment établir la communication réciproque avec n’importe quel préclair, la différence entre la communication réciproque et le fait de permettre simplement à un préclair de parler, et même combien il est important d’accueillir les préclairs à leur arrivée pour réussir les séances — et tout cela dès la toute première conférence.

En fait, L. Ron Hubbard enseignait des fondements d’une telle importance que sa recherche a abouti au livre décisif Scientologie : les fondements de la vie — le « Livre un » de la Scientologie. Surtout, c’est là qu’il présente le développement des procédés les plus fondamentaux contenus dans ce livre — des procédés pour commencer le cycle de la mise au clair de n’importe quelle zone — depuis le remède à l’avoir jusqu’à l’extériorisation par la séparation et, bien sûr, les éléments prépondérants des jeux :

« L’extériorisation par opposition à l’avoir. Un type peut être aussi capable qu’il peut laisser un jeu et y revenir, d’ailleurs, et c’est une extériorisation.

« Et il est aussi capable d’avoir un jeu qu’il est certain qu’il y a des barrières à l’intérieur desquelles jouer à ce jeu. »

Pendant tout ce temps, L. Ron Hubbard instruisait des auditeurs sur les bases et les applications sous-jacentes de l’avoir, ce qui inclut :

  • l’ARC — qui agit comme un principe fondamental en dessous du niveau de l’audition, et le fait qu’en augmentant l’ARC chez le préclair, on augmente son niveau de conscience ;
  • la création — son rôle dans l’aberration, et comment sa réhabilitation éloigne la personne des moments difficiles et des contrariétés de son existence ;
  • la cognition — ce que c’est, et la différence entre comprendre quelque chose par opposition à savoir à son sujet ;
  • « Regarde-moi. Qui suis-je ? » — l’histoire de ce procédé ;
  • les rhumes — comment s’en débarrasser ;
  • le sommeil — son origine, et ce qu’il signifie pour un thétan ;
  • les postulats et les décisions — pourquoi ils sont supérieurs au pouvoir de choix ;
  • l’échelle des tons — son utilisation en audition pour ouvrir des cas, et comment un auditeur choisit l’audition adaptée au niveau de ton ;
  • ne pas savoir — comment il s’agit d’une des barrières et des limitations d’un jeu ;
  • la condition de non-jeu — ce que c’est, comment elle se produit quand on gagne ou perd complètement, et son élimination avec l’audition.

En fait, le but de l'audition est dirigé vers l’aptitude à jouer un meilleur jeu — le jeu appelé la vie. Et comme L. Ron Hubbard l’a décrit, c’est là où va le préclair.

Mais, vu tout ce que L. Ron Hubbard avait enseigné à ces auditeurs, il savait que pour vraiment réussir dans leurs régions respectives et en Scientologie, ils avaient besoin du savoir-faire supplémentaire de la dissémination. Par conséquent, il leur apprit trois moyens éprouvés de disséminer la Scientologie et de se procurer de nouveaux préclairs, alors que pour créer un réseau de Scientologie en formant des groupes, L. Ron Hubbard disait très clairement qu’il attendait un jeu assez grand pour commencer la mise au clair d’une planète :

« Un auditeur qui a un groupe de moins de trente ou quarante personnes devrait certainement penser ainsi : “Dis donc, il y a une pénurie terrible de gens ici.” Et si un auditeur avait environ mille cinq cents personnes dans son groupe, je serais plutôt satisfait. Je dirais : “Eh bien, il va plutôt bien. Il est jeune, bien sûr.” Ce serait l’esprit avec lequel nous devrions nous occuper des choses. »

Voici donc, dans cet esprit, les vérités fondamentales et puissantes sur la façon de restaurer l’aptitude d’un être à connaître la joie d’un vrai jeu.

L’échelle de l’avoir
TARIF : $200.00
PORT PAYÉ
Quantité :   

AJOUTER AU PANIER >>
Votre montant $200.00
PORT PAYÉ
Quantité :    
AJOUTER AU PANIER >>