The Materials of Dianetics and Scientology — An Introduction

Les matériaux de Dianétique et de Scientologie —
Une introduction

Nous sommes très riches en matériaux, en résultats et en futur potentiel. Nous avons persisté à travers nos temps les plus durs. Nous nous développons vers nos périodes les plus brillantes.
— L. Ron Hubbard

Pour concrétiser littéralement ces mots, il y a eu l’avènement de l’âge d’or de la connaissance. Il se fonde sur le fait que le Pont de Scientologie est composé de formation, d’audition et de connaissance ; des trois, la connaissance est l’élément le plus important. Cet âge d’or se fonde aussi sur le fait que la Scientologie est composée de matériaux représentant une piste de recherche et de développement chronologique. Mais comme seulement une partie de ces matériaux était précédemment disponible, les scientologues n’avaient aucune route à suivre pour obtenir une compréhension de cette route. En effet, il était impossible de comprendre comment les divers matériaux étaient rattachés les uns aux autres, comment les livres s’apparentaient aux conférences ou quelle relation existait entre chaque série de conférences. Il était aussi impossible de différencier les divers corps de matériaux — les conférences pour le grand public et les conférences consacrées aux auditeurs professionnels.

Ainsi, tout ce que les scientologues avaient était ce que LRH avait décrit judicieusement comme une « vue étroite » de la Scientologie, vue qui négligeait des matériaux plus importants.

C’est alors qu’a paru ce que LRH conseillait depuis longtemps, sous forme de guide des livres et conférences, pour avoir une vue d’ensemble.

C’est précisément ce que son titre implique : un guide complet des livres et conférences de Dianétique et Scientologie — ce que ces matériaux représentent individuellement et comment ils se rattachent les uns aux autres. À cet égard, le guide des livres et conférences était effectivement la clef qui permettait de comprendre la trame des livres et conférences de LRH, ainsi que la toile de fond sur laquelle l’âge d’or de la connaissance était présentée.

En tout, l’âge d’or de la connaissance constitue le programme le plus soutenu et le plus complet dans l’histoire de la Scientologie — plus de 25 ans de recherche, de récupération, de restauration et de vérification concertées. Ces actions incluaient des projets pour localiser tous les manuscrits et conférences enregistrées de L. Ron Hubbard existants, ce qui nécessitait de chercher dans tous les lieux où il avait écrit des livres et/ou donné des conférences. De plus, au nom d’un âge d’or de la connaissance, un projet de deux millions d’heures a été lancé pour garantir l’authenticité des matériaux de L. Ron Hubbard : corriger les erreurs de transcription dans les textes et les livres dictés, ôter les ajouts des rédacteurs et veiller à ce que chaque page soit vraiment de L. Ron Hubbard, jusqu’à la dernière virgule. Et, ne serait-ce qu’à titre d’information : à part les erreurs de ponctuation et le texte altéré par les sténographes, une vérification minutieuse a révélé qu’il manquait des passages entiers dans les livres de base de Scientologie, et que la séquence dans laquelle certains chapitres étaient présentés avait été inversée. Par conséquent, même si ces livres étaient étudiés à fond, qu’on clarifiait tout mot mal compris et qu’on en démontrait les concepts, il était impossible d’en avoir une compréhension conceptuelle parfaite.

Il y avait encore bien d’autres détails à rajouter. En plus des défis que représentait la vérification des textes, on était confronté à des problèmes apparemment insurmontables de restauration des bandes enregistrées. En particulier, parmi les 3000 conférences que L. Ron Hubbard avait données depuis 1950, il y avait de nombreux enregistrements sur des bandes magnétiques abîmées et sur des disques de résine vinylique fragiles que personne n’avait écoutés depuis les conférences originales de L. Ron Hubbard.

De plus, toute tentative de copier ces enregistrements risquait de détruire les conférences. Il y avait aussi des enregistrements remplis de parasites — des sifflements, des grésillements, des craquements et des charges d’électricité statique, et des passages entiers étaient en grande partie indéchiffrables. Par conséquent, de nombreuses séries de conférences avaient été mélangées, ce qui en soi obscurcissait la piste de recherche et de développement de L. Ron Hubbard.

En réponse, ce n’est que lorsque les ingénieurs du projet ont utilisé toutes les possibilités offertes par la technologie numérique du 21e siècle qu’il a été possible de restaurer chaque conférence de la bibliothèque de L. Ron Hubbard. La tonalité, la clarté, les transcriptions et les glossaires des conférences, et même l’atmosphère originale dans la salle où L. Ron Hubbard avait donné sa conférence — tout s’est maintenant matérialisé dans l’âge d’or de la connaissance.

Maintenant que nous disposons de la totalité du legs des livres et conférences de L. Ron Hubbard, nous avons la tâche tout aussi monumentale de les mettre à la disposition de tous. Cette tâche s’est avérée également impressionnante, vu qu’il n’existait aucune maison d’édition ou de fabrication de disques compacts et aucune imprimerie capable de satisfaire nos besoins — pas avec les 3000 conférences individuelles de la bibliothèque de L. Ron Hubbard et un guide de ses livres pour les lecteurs, en 50 langues. En fait, cela exigeait une stratégie novatrice d’impression, de fabrication de CD et de distribution. Cette stratégie s’est maintenant concrétisée avec les plus grandes installations d’impression numérique au monde : les maisons d’édition de l’Église de Scientologie, Bridge Publications à Los Angeles et New Era Publications à Copenhague. Ces deux organisations, travaillant en collaboration, fournissent des livres et des conférences dans le monde entier (que ce soit 500 exemplaires pour une nouvelle communauté de scientologues ou des millions d’exemplaires aux Amériques). C’est ainsi que des matériaux de L. Ron Hubbard, en vietnamien ou en swahili par exemple, sont distribués avec la même efficacité et à un prix aussi avantageux qu’une édition anglaise de la Dianétique. Résultat : les matériaux de Dianétique et de Scientologie sont maintenant accessibles à presque tout le monde et à un coût même inférieur à celui de 1950.

Les matériaux de Dianétique et de Scientologie représentent les fondations du Pont vers la liberté spirituelle totale et l’intégralité de la connaissance requise pour atteindre cette liberté. Ils représentent aussi l’accomplissement de la technologie de L. Ron Hubbard et tous les pourquoi et comment de ses développements techniques. De plus (ce qui en soi est un accomplissement), vous possédez maintenant l’intégralité de ces matériaux qui dévoilent pratiquement tous les secrets de cet univers pour l’éternité. Par conséquent, il ne nous reste plus qu’à concrétiser ces mots de L. Ron Hubbard :

« Il y a des horizons jamais imaginés, il y a des joies jamais connues, il y a des gloires jamais surpassées par des gloires passées. Et ils vous attendent, mais seulement si vous acceptez mon legs et que vous aidez à les réaliser. » — L. Ron Hubbard